Migrants irréguliers en Europe: A la recherche d’un avenir meilleur aux risques de leur vie

La recherche de meilleurs conditions de vie est la principale raison qui pousse à la migration. Les migrants ont dû mal à retourner dans leur pays, parce qu’ils n’arrivent pas à envoyer de l’argent à la famille et à la communauté. Ce sont deux des conclusions du rapport Au-delà des barrières : Voix de migrants africains irréguliers en Europe du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) lancé le 21 octobre à New York. 

« Mes parents ont décidé de m’envoyer chez ma tante en Espagne pour trouver un emploi. J’ai passé un mois dans un camp de réfugié avant d’avoir un permis de travail » raconte Viviane originaire du Nigeria.

Elle poursuit : « A la gare ma tante et son mari m’ont demandé de les remettre mes documents sans poser de question, ce que j’ai fait. En fait ils dirigeaient un réseau de trafic sexuel et forçaient les jeunes filles africaines vulnérables à travailler comme prostituée. Je refusais des clients et n’avais presque pas d’argent, ma tante a décidé qu’elle ne pouvait pas me garder. Je savais que ce n’était pas une vie pour moi mais je n’avais pas le choix : sans mes papiers, je ne pouvais pas postuler à des emplois formels. » 

Pour Drissa un père de famille Ivoirien migrant de retour : « C’était pour gagner de l’argent. Je pensais à ma mère et à mon père, ma grande sœur, ma petite sœur. Je voulais les aider. C’était ça ma pression. C’est pourquoi je suis parti en Europe, » raconte Drissa.

Mahamadou, un jeune migrant Gambien vivant en Italie confie: « Dans cinq ans, je me vois dans mon pays natal. Depuis cinq bonnes années, ma famille et moi ne nous sommes pas vus. Un jour, nous nous reverrons. Et quand je rentrerai dans mon pays d’origine, je ne pense pas que je reviendrai. »

Les personnes interrogées qui ont une rémunération en Europe envoient dans leur pays en moyenne un tiers de leur revenu mensuel, qui représente cependant 85 % de leur revenu mensuel total dans leur pays d’origine. Ceux qui gagnent un revenu et ont le droit de travailler, sont plus nombreux à vouloir quitter l’Europe.

Selon Achim Steiner, administrateur du PNUD, « En mettant en lumière les raisons qui poussent à la migration irrégulière et ce que subissent ces migrants, le rapport le rapport Au-delà des barrières : Voix de migrants africains irréguliers en Europe contribue à un débat crucial sur le rôle de la mobilité humaine dans la promotion de la réalisation des objectifs de développement durable et sur les meilleures formules pour la régir ».

TMP – 28/10/2019

Crédit photo: Shutterstock / Devis M

Légende photo: PARIS / FRANCE – 10 JUIN 2019 : homme africain vendant des souvenirs de la Tour Eiffel dans les rues de Paris

The world is on the move

Millions of people are migrating right now, and most of them are facing the harsh realities of what migration means in the 21st century.

We provide facts and current news on migration in multiple languages that is easily understandable and accessible to migrants.

En savoir plus