Des centaines de migrants interceptés au large des côtes libyennes et renvoyés dans des centres de détention

Près de 500 migrants dont 28 femmes et de cinq enfants qui tentaient de rejoindre l’Europe à bord de canots gonflables en caoutchouc ont été interceptés par les garde-côtes libyens au cours de six opérations en septembre 2019. Les migrants originaires de pays d’Afrique subsaharienne, d’Asie et du Moyen-Orient ont été arrêtés le long de la couloirs au nord-est et au nord-ouest de Tripoli.  

Selon Ayoub Qassem, porte-parole des garde-côtes, ils ont été transférés dans différents centres de détention gérés par le gouvernement. 

Qasem a déclaré que 173 des migrants ont été transférés à Komas, 166 à Tripoli, 50 à Zawiya et 104 à Zuwarah. Les centres de détention en Libye sont connus pour leurs conditions désastreuses, telles que le manque d’accès aux soins de santé, à la nourriture et à l’eau potable, et la violence.

Plus récemment, 71 migrants à bord d’un bateau gonflable ont été secourus le 29 septembre 2019 après avoir passé quatre jours en mer. Les migrants, cependant, ont fui les autorités après leur renvoi en Libye.

Dans une déclaration publiée le 3 octobre 2019, les garde-côtes libyens ont déclaré qu’ils avaient intercepté 102 autres migrants à destination de l’Europe sur un bateau en caoutchouc. 

Les migrants, dont trois femmes et un enfant, ont été arrêtés le 1er octobre 2019 alors qu’ils tentaient de traverser la Méditerranée près de la capitale Tripoli. Ils ont été emmenés dans un centre de détention à Khoms, à environ 120 kilomètres à l’est de Tripoli.

Ces dernières années, la Libye est devenue un pays de transit important pour les migrants fuyant la pauvreté et la guerre et tentant d’atteindre l’Europe par des routes irrégulières à la recherche de meilleures opportunités de subsistance. Les Nations Unies ont appelé à la fermeture de tous les centres de détention en Libye après une frappe aérienne qui a fait plus de 60 morts et plus de 130 blessés parmi les migrants en juillet 2019.

TMP – 22/10/2019

Crédit photo: Massimo Todaro

Légende photo: Migrants nord-africains réfugiés sur un navire dans le port de Tarente, Pouilles, Italie – Août 2015

The world is on the move

Millions of people are migrating right now, and most of them are facing the harsh realities of what migration means in the 21st century.

We provide facts and current news on migration in multiple languages that is easily understandable and accessible to migrants.

En savoir plus