L’Algérie renvoie 370 migrants au Niger, dont 38 enfants victimes des réseaux criminels

L’Algérie a rapatrié vers le Niger 370 migrants clandestins nigériens, dont 38 enfants, le 12 novembre dernier, selon a annoncé Hacen Kacimi, directeur responsable du dossier de la migration au ministère algérien de l’Intérieur.

Lors d’une conférence de presse, Kacimi, cité par le site Le Midi, a assuré que les 38 enfants s’adonnaient à la mendicité dans les rues d’Alger sous le control d’un réseau criminel. « Les sommes d’argent collectées par ces enfants sont destinées à des organisations criminelles actives dans le trafic de drogue, la traite d’êtres humains, le trafic d’armes et le soutien aux groupes terroristes dans la région du Sahel ».

Les mineurs, dont le plus jeune ne serait âgé que de 5 ans, auraient été transportés dans des taxis non autorisés et placés à des endroits stratégiques de la capitale, tels que les entrées du métro, pour y faire la manche. Ils pouvaient collecter jusqu’à 50 000 dinars par jour et être contraints à mendier jusqu’à 14 heures d’affilée. Largement cité par des sites d’information locaux, Kacimi s’est fermement exprimé contre l’exploitation et la maltraitance des enfants migrants africains par des bandes criminelles en Algérie. Il a assuré que des enquêtes sont en cours pour traduire les membres de ces réseaux devant la justice.

Il a en outre lancé un appel aux algériens pour « ne pas encourager les bandes criminelles en octroyant de l’argent à ces jeunes mendiants ». Ces derniers, dont la plupart souffriraient de maladies graves, viennent du Niger puis sont introduits en Algérie, rapporte Le Midi.

Selon Kacim, en quatre ans, l’Algérie a rapatrié 37.000 migrants clandestins, qui sont arrivés sur le territoire national, via le Niger, rapporte TSA. “Chaque semaine, nous recevons 3.500 migrants clandestins de 24 pays d’Afrique. Nous les prenons en charge et nous les traitons d’une façon humanitaire”, a t-il dit.

TMP 21/11/2108